Causes

TERRAIN    ACCIDENT

TRAUMA    INTOXICATION    STRESS

Le stress, la mauvaise alimentation, l’alimentation inadaptée, les additifs alimentaires, les contradictions – manque d’écoute, les échecs sociaux, l’épigénétique, l’austérité… Les gaz, la diarrhée, la constipation, la transpiration, la mauvaise gestion des émotions, les troubles du comportement, sont les premiers symptômes à considérer pour éliminer les causes et soigner les conséquences.

 

COMMENT S’Y PRENDRE ?

Supprimer les aliments poussés sous produits de synthèses, conditionnés aux additifs « alimentaires ». Connaitre la composition des plats préparés pour comprendre la prolifération bactérienne et les autres ravages sur le corps et sur le cerveau. Quels sont les actions sur le physique et le psychisme, du gluten « , protéine des céréales, une macro-molécule gluten morphine » du lactose et de la caséine « la macro-molécule caséo-morphine, protéine des produits laitiers » et ses dérivés. »

MAIS COMMENT UN ALIMENT PEUT-IL AGIR SUR LE CERVEAU ?

Les métaux lourds toxiques qui n’ont rien à faire dans notre corps et les dits « aliments » non appropriés, vont endommager la membrane intestinale qui ne pourra plus envoyer les signaux corrects à travers les systèmes nerveux, notamment le système nerveux central dans le cerveau, d’une part et d’autre part, ils vont perforer l’intestin et laisser passer les macro-molécules morphine « opiacés » dans les sang et monter jusqu’au cerveau.

Microbiote-intestinale-et-système-nerveux

Des macro-molécules et les métaux lourds rajoutés à la confection, la conservation et à l’enrobage des aliments et des médicaments, ravagent notre corps. Lorsque les membranes intestinales sont atteintes, les signaux du système entérique sont modifiés et le système nerveux central est perturbé.

De nos jours, il est capital de lire attentivement les étiquettes d’emballages dans les magasins avant d’acheter un produit conditionné. Des maladies pourraient être éliminées en quelques mois grâce à l’assainissement alimentaire. 

Ne pas attendre et faire les tests bactériologiques

 Quand une intoxication alimentaire se déclare, par des symptômes neurodégénératifs, les dépendances latentes et l’addiction alimentaire sont installées, les bactéries intestinales pathogènes commandent le cerveau qui va faire diminuer la flore biogène. L’assimilation de l’eau des aliments, ne se fera presque plus, des crampes musculaires apparaissent et le système immunitaire s’affaiblit. Les bactéries indésirables devenues abondantes, vont migrer à la recherche de nourriture, dans les organes nobles, dont l’estomac, le foie, le cœur, les poumons (toux). Les entérocoques comme les métaux lourds, attaquent les muqueuses intestinales. Les staphylocoques atteignent le système immunitaire, le mucus tapisse l’intérieur de l’intestin, les épithéliums disparaissent et commencent la fermentation et la putréfaction intestinale.

Si les fatigues musculaires, cardiaque et autres, s’installent dans les émonctoires, ces derniers ne fonctionnent plus correctement. Chez la femme, les seins et le vagin deviennent des organes d’excrétion. Chez l’homme, il peut y avoir une déminéralisation, ce qui expliquerait une des causes de la perte des cheveux par exemple. 

L’intoxication alimentaire passera inaperçue au départ. Puis quand un léger désordre se manifestera et ira en augmentant, la nourriture toxique et inadaptée deviendra dangereuse pour l’organisme. Quand les émonctoires dysfonctionnent, des troubles alimentaires et des maladies graves peuvent faire leur apparition.

Avant de laisser la maladie s’installer à travers des étapes négatives

interlocuteur-intérogationDès l’apparition des premiers symptômes, il est incontournable de connaître quels sont les causes à travers une anamnèse et des tests biologiques en laboratoires médicaux. Les allergies se reconnaissent aussi aux réactions immédiates tandis que les intolérances peuvent se manifester de un à deux mois plus tard. Durant ce temps, en fonction du degré d’affection, il est incontournable d’éliminer les aliments interdits pour  permettre aux enzymes de relancer leur fonctionnement, de stopper le processus de la maladie et d’inhiber les symptômes. 

C'est ce qui se passe lors de la digestion, pour que les nutriments et les vitamines puissent être assimilées, mais si cette paroi est tapissée à l'intérieur par le gluten, la caséine et le lactose, les villosités de l'intestin sont aplaties, l'assimilation des aliments et des vitamines ne se fait plus.

Si la paroi intérieure de l’intestin est tapissée de gluten, de caséine et de lactose, les villosités de l’intestin sont aplaties, elles disparaissent comme sur mon dessin, l’assimilation des aliments et des vitamines ne se fait plus. Quand l’intestin est endommagé ou la maladie de la coeliaquie (indolore et asymptomatique) c’est avérée, l’élimination préconisée du gluten doit être définitive. C’est ce qu’il se passe lors de la digestion, pour que les nutriments et les vitamines puissent être assimilées.

Physiologie normale du grêle, pouvant assimiler les aliments et les vitamines

La micro-nutri-détoxicologie joue le rôle de la revitalisation des membranes et du microbiote. D’une fois la membrane intestinale rétablie, l’équilibre du microbiote va alors permettre la renaissance des villosités intestinales qui assimilent les aliments, les vitamines et les nutriments et va rendre  au corps la capacité de se nutrire normalement.


Manger uniquement les aliments autorisés, les mastiquer longuement et lentement, va permettre la suspension des enzymes digestives dans la salive, un meilleur fonctionnement du foie et du pancréas et la réduction du stress. On ne perçoit pas forcément l’amélioration par un ressenti immédiat, mais au bout de quelques mois, à l’aide de nutriments et de minéraux, l’action des bactéries lactiques renforcées, on se sentira cependant déjà différent. 

Vigilance requise quant à la qualité de l’eau, des légumes, des tubercules, du riz complet, des viandes, poissons, fruits et légumes biologiques.

Sources :

Dr E. Breitling Balkenhol 2006, homotoxicologie de H.H. Rekeweg 1991, Ecole Stelior 2010, ainsi que différents biologistes en laboratoires médicaux. 

 

Que puis-je faire pour améliorer moi-même ma santé ?

Que puis-je faire pour avoir une aide thérapeutique ?