Additifs alimentaires

Les xénobiotiques sont dangereux. Ils ne sont pas produits par l’organisme et ils n’existent pas dans l’alimentation bio, naturelle mais dans les traitements chimiques. Ces molécules polluantes et toxiques sont étrangères à la vie, elles n’ont aucune fonction à l’intérieur de notre corps y compris en faibles voir très faibles quantités, elles sont nommées traces.

Si les pesticides sont destinés à tuer des insectes, pourquoi ne s’attaqueraient-ils pas aussi à notre microbiote? Pourquoi considérons-nous les fruits et les légumes rangés dans la catégorie des « aliments comestibles», aptes à être mis sur le marché des denrées alimentaires  » qualifiées de « normales » ou « traditionnelles » pour les différencier des bios alors que les pesticides n’existent que depuis les années 50 ? Où se situe le traditionnel dans tout ça ? Le normal n’est-il pas le bio de toujours ?

Additifs-alimentaire

Le cas typique des xénobiotiques dits « alimentaires » sont les métaux lourds, les additifs alimentaires, le gluten, la caséine, les pesticides, les PCB, le bisphénol A, le glutamate monosodique E 621, l’aspartame E 951… Les phtalates, les OGM, certains médicaments, en particulier les antibiotiques.

L’intoxication de l’organisme par les xénobiotiques s’expliquerait par :

Des phénomènes naturels de rejet liés à l’immunité
des actions de perturbateur endocrinien

une toxicité intrinsèque

ou leur capacité à agir en synergie avec un autre polluant ou facteur infectieux.

Cette toxicité provoquerait :

l’apparition des maladies neurodégénératives telles que :

L’hyperactivité, la dyslexie, l’autisme, la schizophrénie, l’épilepsie, la sclérose en plaque, le diabète, les atteintes cardio vasculaire, le cancer et autres.

www.les-additifs-alimentaires.com 

Attention ! Les produits mentionnés sans gluten, ne sont pas forcément sans gluten, allez voir la composition. 

Que puis-je faire par moi-même ?

Que puis-je faire avec une aide thérapeutique ?